Par Stress 0 Commentaire
0

Vous avez tendance à vous laisser envahir par vos émotions et à perdre le contrôle de vous-même? Comment gérer notre colère, notre anxiété et notre peur… pour vivre une vie sereine et apaisée ? Découvrez comment apprivoiser/gérer ses émotions pour vivre une vie plus sereine et plus apaisée.

Apprivoiser/gérer ses émotions

Nous sommes tous « victimes » de nos émotions au quotidien : la tristesse, la jalousie, la peur, la colère, le manque de confiance, l’ennui, la honte, l’anxiété, la culpabilité ou l’amour peuvent nous tourmenter et nous empêcher d’avancer, tant dans notre vie professionnelle que dans notre vie personnelle.

Alors comment faire pour ne pas se laisser emporter par cette rumination mentale et pour réussir à gérer vos émotions négatives ? Que faire lorsque les émotions négatives nous empêchent de vivre pleinement notre vie de couple, ou de nous épanouir au travail ?

Refouler nos émotions et faire comme si elles n’existaient pas n’est pas une bonne solution, et peut, au contraire, apporter plus de frustration que de satisfaction.

Mais nous pouvons apprendre à apprivoiser nos émotions grâce à la méditation de pleine conscience.

Comment se manifestent nos émotions ?

Nous ressentons de multiples émotions au cours d’une seule journée, et elles nous définissent en tant qu’être humain.

L’émotion que nous ressentons est le fruit de la gestion par notre esprit et par notre cerveau, de l’apparition d’un évènement extérieur. L’intensité et la force d’une émotion seront propres à chacun, et dépendront du vécu et de l’histoire de chaque personne.
Certaines circonstances et certaines situations peuvent nous laisser complètement indifférents, alors que d’autres peuvent nous bouleverser et nous toucher profondément; notre sensibilité dépend étroitement de nos expériences passées et de tout ce que l’on a vécu jusqu’à présent.

Nos émotions se manifestent de façon différente pour chacun d’entre nous, souvent nous ne sommes pas vraiment conscient de l’émotion qui nous traverse. Nous nous sentons mal mais parfois sans pouvoir dire exactement ce que nous ressentons ;
Surtout, ce malaise nous envahit et prend toute la place dans notre vie. Nous y replongeons constamment.

Nous savons qu’il n’est pas vraiment possible d’arrêter les pensées et les émotions quand bien même nous faisons des efforts pour nous en débarrasser. Plus on s’acharne à se débarrasser de nos émotions, plus elles sont présentes !

Apprendre à apprivoiser nos émotions permet de vivre une vie plus apaisée;

En découvrant comment laisser de l’espace à nos émotions, nous découvrons comment vivre moins de stress. Apprivoiser nos émotions permet tout simplement d’être plus appaisé.

Comment apprivoiser nos émotions ?

De la fuite à l’hypercontrole

Lorsqu’une émotion négative surgit, nous avons souvent tendance à vouloir contrôler ce qui se passe en nous. C’est à dire dans ce cas, refuser de ressentir cette émotion, vouloir qu’elle disparaisse, essayer de ne rien ressentir. Petit à petit, nous nous coupons ainsi de nos ressentis jusqu’à ne plus pouvoir ressentir simplement les évènements émotionnels. Nous perdons une partie de notre capacité émotionnelle.

Ou bien à l’inverse, nous cherchons à nous distraire jusqu’à être dans la fuite.

Aucune de ces stratégies n’apporte de soulagement réel. Avec la pratique de la méditation de pleine conscience, nous apprenons à créer de l’espace en nous pour accueillir nos émotions en leur permettant d’être là sans nous envahir.

Apprendre à accueillir nos émotions

Il s’agit de les laisser être ressenties sans pour autant écouter tout ce qu’elles nous disent ! il est parfois difficile d’identifier exactement quelles sont nos émotions et à quelles sensations physiques elles correspondent.
Nous pouvons arriver progressivement à ressentir notre frustration ou notre colère, à reconnaître qu’elle est là, à observer comment elle s’exprime physiquement dans le corps (cette tension dans les épaules ou ce pincement dans le dos) en écoutant avec un sourire bienveillant et amusé cette petite voix à l’intérieur de nous (tu es nul, tu n’aurais pas du faire cela, tu n’y arrivera jamais, il s’est bien moqué de toi…).

Accepter la présence de nos émotions ne signifie pas forcément accepter ce qu’elles nous disent. Il ne s’agit pas de se rendre à nos émotions mais de trouver un moyen de vivre avec elles. Les émotions s’accompagnent de pensées négatives que nous vivons différemment lorsque nous les identifions dans le sillage de nos émotions douloureuses.

Souvent, nous avons jusque là fait exactement l’inverse depuis des années en essayant de lutter pour ne pas ressentir cette colère ou cette tristesse. La pratique de la méditation de pleine conscience nous propose donc un entraînement pour quitter ces fonctionnements automatiques et approcher nos émotions différemment.

Méditer sur nos émotions

Allons-y ! essayez …

Installez-vous confortablement sur une chaise, le dos bien droit et les pieds solidement ancrés dans le sol. Vous pouvez également vous allonger sur le sol.

Amenez votre attention sur chaque partie de votre corps et sentez tous vos muscles, les uns après les autres. Ressentez vos pieds, vos jambes, vos cuisses, votre bassin, vos hanches, votre ventre, votre poitrine, vos épaules, vos bras, vos poignets, vos mains et vos doigts. Relâchez votre cou, votre tête et détendez tous les muscles de votre visage.

En allant au contact des sensations dans le corps, nous allons pouvoir découvrir des zones de tensions, des signes ou des sensations qui nous ferons remarquer nos émotions. Ainsi, nous pourrons petit à petit nous rapprocher tout simplement de nos émotions à travers nos ressentis physiques, et l’observation de nos pensées. Nous allons juste créer un espace intérieur qui nous permet d’accueillir nos émotions et nos ressentis.

C’est en acceptant de ressentir nos émotions que nous pourrons faire l’expérience de plus de clarté. Nous serons moins obnubilés par nos émotions mais pourrons les considérer comme des évènements de notre paysage émotionnel.

C’est ainsi que nous pourrons petit à petit faire l’expérience de plus de liberté intérieure plus de calme.