Par Stress 0 Commentaire
0

La société moderne nous pousse aujourd’hui à être toujours plus performants et à repousser nos limites physiques, émotionnelles et cérébrales. Nous sommes très souvent sous pression, et confrontés quotidiennement à des situations de stress ; tout va plus vite, nous subissons des rythmes de vie effrénés et nous devons nous accomplir dans tous les aspects de notre vie (gérer son stress dans notre vie professionnelle, personnelle et au sein de notre famille).

Or, la « maladie du XXIème siècle », le stress freine de manière considérable notre épanouissement personnel, notre recherche de sérénité et notre bonheur.

Nous devons donc apprendre à reconnaître ses symptômes et ses causes pour réussir à vaincre le stress.

Mais qu’est-ce que le stress exactement, et quels en sont les effets ? Comment gérer son stress au quotidien et les nombreux vecteurs de stress ? Comment arrêter de stresser et quelles sont les astuces et les gestes simples qui peuvent nous aider à vivre sereinement et reprendre le contrôle de notre vie, en prévenant ou en limitant l’apparition du stress ?

Le stress : c’est quoi au juste ?

Le stress est la réaction physiologique et psychologique de notre organisme face aux pressions et aux contraintes subies dans son environnement : on peut parler de « syndrome général d’adaptation ».

Lorsqu’il perçoit une menace extérieure, notre corps s’adapte et réagit en envoyant des signaux aux glandes surrénales, afin qu’elles libèrent les hormones du stress (l’adrénaline ou le cortisol par exemple). Nos sens sont en alerte, nos muscles sont tendus et notre niveau de vigilance est à son maximum : nous sommes prêts à faire face et à réagir à la menace extérieure.

C’est pour cette raison que le stress se traduit par des symptômes précis : augmentation de la fréquence cardiaque ou tachycardie (cœur qui s’emballe), hypertension artérielle, boule au ventre, bouffées de chaleur, mains moites et respiration qui s’accélère.

Nous sommes tous confrontés à des situations de stress de temps en temps, et le stress peut parfois être positif et nous motiver (à la réussite d’un concours par exemple). Pour savoir si vous êtes trop stressé, ou si le stress que vous subissez vous empêche de vivre sereinement, vous devez apprendre à écouter votre corps ; certains symptômes (cœur qui s’emballe, respiration qui s’accélère, maux de ventre ou de dos) ne trompent pas !

Les conséquences du stress

Lorsque les situations stressantes se prolongent ou se répètent trop souvent, l’organisme devient débordé et n’arrive plus à réagir correctement à l’apparition de ces tensions : il entre alors dans une situation de stress chronique, qui peut l’épuiser physiquement et psychologiquement (et provoquer des dépressions, des maux de tête, des maux de dos, des douleurs abdominales ou des troubles de la digestion, des insomnies, des maladies de peau comme l’eczéma ou encore la chute des cheveux).

Les symptômes physiques du stress les plus courants sont les douleurs thoraciques et les palpitations, ce qui peut parfois amener à consulter un cardiologue (qui vérifiera qu’il n’existe pas de réel dysfonctionnement cardiaque).

Mais le stress génère également des symptômes psychologiques et comportementaux comme la colère, l’irritabilité, l’anxiété, le manque ou la perte d’appétit, la boulimie, les troubles du sommeil, … Tous ces symptômes doivent vous alerter afin que vous puissiez traiter, prévenir et gérer le stress le plus tôt possible.

Et comment je gère mon stress ?

Le stress est un signal d’alarme mais n’est pas une fatalité.

Une fois les symptômes du stress identifiés, vous pouvez apprendre à prévenir et à gérer le stress, et à diminuer la pression quotidienne. Voici quelques conseils pour diminuer, évacuer et lutter contre le stress, pour apprendre à le vaincre.

Repérer les symptômes du stress

Lorsqu’une situation extérieure ou une menace (physique ou psychologique) qui peut générer une tension quelconque survient, vous pouvez apprendre à identifier l’agent stressant et observer les symptômes induits par votre stress. Vous devez identifier la source de stress.
Petit à petit, vous arriverez à sentir immédiatement cette boule dans le ventre, ou la gorge qui se serre ou la respiration qui est retenue et enfermée dans la cage thoracique : le stress vous rend physiquement malade. Ceci vous donnera immédiatement l’indication que le stress est là, avant même que vous n’ayez pu entrer dans vos réactions automatiques au stress.

Reconnaître nos modes de fonctionnement nous aide à prendre conscience au fur et à mesure de nos moments de stress.

La méditation de pleine conscience vous offre la possibilité de vous entraîner à plus d’attention, plus de présence, une meilleure observation de vos sensations et de vos émotions

Votre réponse au stress peut ainsi être différente si vous travaillez à accueillir les circonstances et les évènements extérieurs en vous entrainant à ne pas vous laisser submerger par vos émotions.

La méditation de pleine conscience peut vous permettre de développer toutes vos compétences innées pour gérer et calmer votre stress …

Vous pouvez bien sûr aussi évacuer votre stress en utilisant l’énergie produite par votre corps en réaction à une situation stressante : aller marcher quelques minutes ou nager quelques brasses.

N’oubliez pas non plus que la bonté humaine et les actions de bienfaisance diminuent notre réaction au stress et nous maintiennent dans une dynamique positive et optimiste.

Prendre une pause lorsque le stress monte !!

La meilleure façon pour ne pas se laisser submerger par son stress, est de prendre quelques minutes pour une pause méditative. En vous entrainant à la pleine conscience avec les exercices de pratique formelle (les moments ou vous réalisez des exercices tranquillement au calme chez vous en suivant les méditations guidées), vous pourrez développer votre capacité à reconnaître quand vous avez besoin d’une pause et vous isoler quelques minutes pour vous recentrer. En portant votre attention sur la respiration par exemple pendant deux ou trois minutes, vous profiterez de quelques instants précieux pour vous ressourcer.

Plus vous avez de choses à faire et plus vous pouvez prendre du temps pour méditer !! La méditation vous permet par exemple de lutter contre le stress au travail, et contre le stress au quotidien.

Décompresser et évacuer les tensions

Lorsque votre compteur de stress vous indique que vous êtes à bout, il est temps de décompresser, de prendre du temps pour vous, de vous retrouver et d’évacuer ces tensions négatives.

Vous pouvez vous réserver des moments de détente hebdomadaire pour évacuer ces tensions (d’origine professionnelle, familiale, relationnelle, financière) : prenez du temps pour vous, faites-vous plaisir, mijotez de nouvelles recettes, faites du sport et n’oubliez pas de rire ! La gestion du stress peut aussi passer par une séance de sophrologie ou de yoga, ou par d’autres médecines douces.

Vous pouvez également choisir de commencer un programme de formation à la méditation de pleine conscience pour pouvoir bénéficier d’un accompagnement pendant huit semaines et mettre en place un programme quotidien qui vous aidera à ne plus vivre le stress de la même façon.

Souvent du reste, quand nous sommes stressés, nous choisissons des ressources dont nous pensons qu’elles vont nous détendre comme boire un verre de vin, manger du chocolat ou fumer une cigarette…. En réalité, ces attitudes répétées trop souvent deviennent parfois de véritables addictions et ne nous permettent pas toujours de trouver le calme et la détente.
Grâce à la pratique méditative, nous sommes plus attentifs à nos besoins et sommes capables de repérer nos attitudes « pilote automatique ». nous découvrons comment mieux répondre à nos propres besoins.

Découvrez quelques exercices faciles pour gérer son stress avec la méditation de pleine conscience

Apprenez les bons réflexes. Asseyez vous sur une chaise en posant bien les deux pieds à plats sur le sol. Faites en sorte que votre dos soit droit et que votre posture se tienne, que vous vous sentiez dignement assis(e) sur cette chaise. Vous pouvez fermer les yeux ou non. Laissez juste votre attention se porter vers les sensations de votre corps assis sur cette chaise.

Observez le contact des deux plantes de pieds avec le sol. Essayez d’aller au contact (mentalement et en silence !) des sensations du bassin et des fessiers posés sur la chaise. Sentez comment est votre corps, lourd ou léger assis sur cette chaise.
Pour un instant ou deux, prenez le temps de vous exercer à ressentir intensément les sensations du corps posé sur la chaise juste tel qu’il est.

Peut être ressentez vous de la fatigue ou de la tension. Peut être quelques sensations d’inconfort sont-elles présentes ça et la. Ou bien au contraire une détente et une relaxation se font sentir.

Laissez venir toutes vos sensations sans vous occuper de savoir ce qu’elles signifient et sans avoir d’avis particulier sur vos ressentis.

Prenez ce temps pour être là avec vous même, en portant un regard curieux et bienveillant sur vos sensations.

D’autres méditations guidées sont accessibles en enregistrements audios gratuits pour essayer