Par Bon Plans, Stress 0 Commentaire
3

Qu’est-ce que le stress et comment se manifeste-t-il ? Vous pensez présenter un certain nombre de symptômes de stress ? Découvrez comment lutter contre le « stress symptome ».

La société dans laquelle nous vivons aujourd’hui nous expose à un niveau de stress important : tout va plus vite, les obstacles, les exigences et les challenges sont plus nombreux, nous devons être de plus en plus performants et nous réaliser dans tous les domaines (travail, couple, famille). Certaines personnes sont exposées à des situations stressantes de manière régulière et intense, d’autres moins ; quoi qu’il en soit, nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre à une situation générant une certaine tension, du stress, de l’anxiété ou de l’inquiétude.

Les symptômes du stress

Si le stress peut parfois être motivant (par exemple, le stress des examens vous mettra « sous pression » et vous poussera à aller réviser vos cours, en restant dynamique, concentré et alerte, il peut également perturber votre vie et affecter celle de votre entourage, ou pire encore, avoir d’importantes répercussions sur votre bien-être émotionnel et physique, ou même sur votre santé.

L’anxiété ou le stress deviennent des problèmes de santé lorsqu’ils causent une véritable souffrance: on parle par exemple de crises de panique ou d’attaques d’angoisse. Touchant les personnes sensibles au stress et aux circonstances environnantes, et en majorité les femmes, les crises d’angoisse surviennent en général sur un fond de dépression ou d’anxiété, et se caractérisent par une peur panique et intense pouvant induire des symptômes physiques divers : la personne a du mal à respirer, elle peut faire une crise d’hyperventilation, elle peut ressentir une gêne thoracique, des maux de ventre, des palpitations ou encore des nausées.

Mais qu’est-ce que le stress exactement ? Pourquoi est-on stressé ? Quels sont les symptômes du stress et ses manifestations, psychologiques et physiologiques ? Comment gérer son stress et existe-t-il des traitements contre le stress ?

Qu’est-ce que le stress ?

Le stress est la réponse de notre organisme aux évènements extérieurs, aux pressions ou aux contraintes qui remettent en question son équilibre. Cette réponse est autant physiologique que psychologique : notre cœur s’emballe, notre souffle s’accélère, nos muscles sont en alerte et nos sens vigilants et concentrés.

Le stress peut être positif ou négatif. En effet, cette réaction a pour objet de protéger et de préserver notre corps contre les agressions extérieures; notre cerveau perçoit une situation inhabituelle et potentiellement dangereuse, et répond alors au stress en mettant le corps en alerte. Les hormones du stress (l’adrénaline et le cortisol), la pression sanguine et le rythme cardiaque s’accélèrent. Aujourd’hui les menaces extérieures sont le plus souvent psychologiques.

Plus nombreuses sont vos sources d’inquiétude, plus vous êtes exposé à des situations de stress. Or, une exposition régulière au stress influe sur votre qualité de vie (vos relations, votre bien être) et sur votre niveau de santé : on parle de situation de stress chronique. Le risque de maladie cardiaque, de dépression, d’anxiété chronique et même d’obésité augmente, le système immunitaire fonctionne moins bien, la fertilité diminue et le vieillissement s’accélère.

A côté du simple stress que nombreux expérimentent au cours de leur vie, il existe d’autres types de troubles anxieux, plus ou moins graves ; certains nécessitent une prise en charge médicale. L’anxiété chronique ou généralisée se traduit par exemple par un état d’inquiétude exagéré et très régulier : la personne est souvent fatiguée et irritable, et son sommeil en est parfois perturbé. Le trouble panique se caractérise par de soudaines et violentes attaques de peur : les symptômes sont plus impressionnants et intenses (tremblements, accélération du rythme cardiaque, transpiration,…). La phobie se manifeste par une peur irrationnelle et intense : les symptômes sont les mêmes qu’une crise de panique. La phobie sociale se traduit quant à elle par une intense peur de se retrouver en public ou en groupe : les symptômes sont encore une fois les mêmes que pour une attaque de panique. Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) se manifeste par la répétition d’une action ou d’un comportement, de manière obsessionnelle. Enfin, le trouble de stress post-traumatique (TSPT) affecte les personnes ayant vécu un évènement traumatisant.

Il est donc indispensable d’apprendre à reconnaître les symptômes du stress et ses causes, pour ensuite apprendre à le gérer. Il ne faut pas hésiter a consulter un professionnel pour être aidé si le stress devient une préoccupation du quotidien.

Pourquoi tant de stress ?

Lorsque notre corps perçoit une menace extérieure, potentielle ou avérée, il se met en alerte et en état de stress. D’un point de vue médical, le stress est certainement du à trois facteurs : la biologie (la présence en quantité plus ou moins importante des hormones du stress dans le sang), l’hérédité et l’environnement.

Les causes les plus communes du stress ou du « burn-out » sont en général les situations extérieures et les circonstances qui exigent beaucoup de vous, ou qui vous poussent à réagir et à agir vite, dans l’urgence : un gros dossier à terminer avant le lendemain matin ou un enfant à récupérer immédiatement à l’école. Mais le stress peut également découler d’évènements positifs comme l’organisation d’un mariage, la prise d’un nouveau poste ou l’achat d’un nouvel appartement.

Le stress peut également être entièrement auto-généré, c’est à dire provenir uniquement de votre facilité à vous inquiéter ou à tomber dans le pessimisme. Tout dépend de la perception que vous avez des évènements extérieurs et de la vie en général ; les individus ne perçoivent pas et ne ressentent pas les mêmes degrés de stress. Ce qui est stressant pour vous peut être positif pour un autre !

Ainsi, les causes du stress peuvent être externes (relatives au travail, à un changement majeur dans votre vie, à un déménagement, à un divorce, à une relation amoureuse, à des problèmes de santé, aux finances, à la famille, au couple ou aux enfants,…) ou internes (dues à votre pessimisme, à votre inquiétude chronique, à votre négativisme ou votre perfectionnisme, à votre manque de souplesse,…).

Quels symptômes pour mon stress ?

Le stress se manifeste de différentes manières, en fonction des individus. Il peut se manifester par l’apparition de tensions au niveau du dos, d’une grande fatigue ou de troubles musculaires ; il peut également induire des troubles du sommeil ou une insomnie, de l’anxiété, de l’énervement et de l’hypersensibilité, des troubles de l’humeur, une baisse de la libido, une perte de poids ou un repli sur soi.
On parle de stress aigu lorsque les symptômes deviennent plus préoccupants : la personne présente des migraines ou des maux de tête, des diarrhées, un rythme cardiaque et respiratoire élevé, une perte d’appétit, une maladie de peau comme l’eczéma, …

La crise d’angoisse se manifeste quant à elle par une montée de peur : vous transpirez, votre cœur s’emballe et vous avez du mal à respirer ou faites de l’hyperventilation. Vous avez l’impression de ne plus contrôler votre corps, ce qui contribue à amplifier et à accélérer la crise d’angoisse.

Apprendre à identifier les symptômes du stress permet de reconnaître plus vite ces signaux d’alerte, afin de pouvoir mieux gérer les situations stressantes. Les symptômes du stress sont très différents d’un individu à l’autre : il n’est donc pas évident de les identifier et de les associer au stress. Certains symptômes peuvent traduire d’autres maladies : il est indispensable de consulter votre médecin pour confirmer le lien entre vos symptômes et un éventuel stress.

Les symptômes physiques et comportementaux

Différents troubles physiologiques peuvent traduire un état de stress, pathologique ou non. Parmi les symptômes les plus communs, on retrouve les troubles physiques suivants :

  • troubles digestifs et intestinaux : crampes d’estomac, nausées, brûlures d’estomac, vomissements, ulcères, diarrhée, constipation ;
  • troubles cardiovasculaires : douleurs dans la poitrine, accélération du rythme cardiaque, palpitations, mauvais cholestérol, hypertension artérielle ;
  • céphalées, maux de tête et crises de migraine, douleurs dentaires et maxillaires ;
  • hyperventilation, étourdissements, vertiges, spasmophilie ;
  • transpiration, mains moites, mauvaise haleine, bouffées de chaleur ;
  • coups de froid et rhumes fréquents, fragilité de la gorge, fragilité immunitaire ;
  • maux de dos, tensions et douleurs musculaires (mâchoires, épaules, bras, nuque et cou);
  • démangeaisons et maladies de peau, type eczéma.

Des troubles comportementaux peuvent également survenir :

  • insomnies et problèmes de sommeil ;
  • perte ou prise de poids ;
  • perte ou diminution de la libido ;
  • isolement, fuite des responsabilités et repli sur soi ;
  • abus de médicaments ou de substances nocives (cigarette, alcool, drogue).

Les symptômes atteignent en général des zones spécifiques du corps humain :

  • le plexus solaire, ou zone abdominale haute : ce centre nerveux est la cible principal du stress ; elle doit être régulièrement détendue (grâce aux huiles essentielles, aux massages, à la respiration abdominale) pour éviter l’apparition des symptômes ;
  • la zone du thorax : cette zone des émotions est particulièrement sensible chez les personnes très émotives ;
  • les épaules et les bras.

Les symptômes cognitifs et émotionnels

De nombreux troubles psychologiques peuvent traduire un état de stress :

  • irritabilité, sautes d’humeur, agitation, impatience, colère face à des situations inattendues ou que vous ne maîtrisez pas ;
  • angoisse, nœuds dans la gorge, épisodes de panique ;
  • tics ;
  • sensation de fatigue, dépression, tristesse généralisée ou même « burn-out ».

Des troubles du comportement peuvent également survenir, comme :

  • susceptibilité et changements d’humeur fréquents ;
  • difficultés de concentration et incapacité à prendre des décisions ;
  • difficultés relationnelles (avec ses collègues, ses proches, sa famille) ;
  • incapacité à se relaxer et à se détendre.

Enfin, des troubles cognitifs apparaissent en général chez les personnes en état de stress :

  • problèmes de mémoire ;
  • troubles du jugement, perte d’objectivité, pessimisme et anticipation négative, inquiétude constante ;
  • sentiment de solitude et d’isolement.

Les maladies associées au stress

Le stress se manifeste par l’apparition de symptômes physiques et psychologiques, mais il peut également favoriser l’évolution d’autres pathologies  :

  • urticaire, eczéma et autres maladies de peau ;
  • infections virales fréquentes ;
  • chute de cheveux ;
  • absence de désir, impuissance ;
  • règles irrégulières chez la femme ;
  • alcoolisme et toxicomanie ;
  • syndrome de l’intestin irritable ;
  • hypertension et maladies cardiaques.

Comment gérer le stress ?

Tout d’abord, il est indispensable de comprendre les raisons de votre stress et ses manifestations. Quels sont les éléments ou les évènements déclencheurs du stress ? Comment se manifeste ensuite le stress ? Est-ce que le degré de stress que vous ressentez devient trop important pour être encore toléré ? Une fois le trouble identifié, vous pourrez apprendre à gérer votre stress et si besoin, vous rapprocher d’un médecin pour envisager un traitement contre le stress, médicamenteux ou psychothérapeutique.

La gestion du stress et de ses symptômes

Il faut comprendre que certains éléments ont une influence sur votre capacité à tolérer plus ou moins bien les situations de stress. Votre réseau familial ou amical peut vous aider à surmonter certaines situations de stress ; votre confiance en vous (votre sentiment de contrôle et votre capacité à persévérer) vous aide également à faire face aux situations stressantes ; votre optimisme est également un bon rempart contre le stress, ainsi que votre capacité à gérer et à équilibrer vos émotions (votre intelligence émotionnelle).

Au lieu de gérer votre stress en adoptant des comportements préjudiciables, comme la consommation excessive d’alcool, le grignotage, la procrastination, l’utilisation de médicaments ou l’agressivité envers d’autres personnes, vous pouvez également gérer votre stress en expérimentant ceci :

  • lâchez le pilote automatique : observez vos réactions, vos émotions et sensations lors des situations stressantes, introduisez de la tolérance envers vous-même, prenez soin de vous, prenez des temps de repos
  • reconnaissez les situations stressantes pour vous: peut être pouvez vous les éviter, poser des limites et retrouver le sens d’une vie qui vous convient
  • tournez les situations stressantes à votre avantage : peut être trouverez vous des éléments positifs dans les moments de stress de votre quotidien
  • observez que vous ne pouvez pas changer certaines choses dans votre vie: certaines situations ne peuvent pas être évitées, il est possible de les appréhender d’une manière plus sereine
  • bref, méditez …

Les traitements médicamenteux et la thérapie cognitivo-comportementale

Certains médicaments comme des anxiolytiques ou des antidépresseurs sont parfois prescrits pour limiter et soulager les effets du stress chez certaines personnes ; néanmoins, ils peuvent ne pas suffire à régler le problème du stress sur la durée et peuvent être associés à une psychothérapie.

Les thérapies cognitives et comportementales (thérapie cognitivo-comportementale) permettent à la personne souffrant de stress de prendre conscience de ce stress et de comprendre ce qui produit ce stress, pour ensuite apprendre à gérer les situations stressantes plus sereinement.

Mais d’autres approches peuvent vous aider aussi comme la méditation de pleine conscience qui vous permet de vous entrainer a vous recentrer sur vos sensations et émotions, reconnaître les situations stressantes, les approcher et les vivre différemment, retrouver du calme, de la sérénité et une sensation d’harmonie intérieure.