La pleine conscience dans l’art de la relation de soin

Pour rassurer et accompagner les patients, peut être faut-il d’abord pouvoir prendre conscience de son propre stress ? 

Les métiers du soin demandent de multiples compétences parmi lesquelles la capacité à appréhender, accueillir et « métaboliser » le stress des patients et de leurs proches. Il s’agit souvent d’un métier à « haute tension » et pourtant les soignants ne sont pas formés à prendre soin d’eux mêmes.

La prévention des risques psycho-sociaux dans les professions de  santé est essentielle mais balbutiante dans les structures de soin.

Le programme MBSR donne toutes les bases de la pratique de la méditation de pleine conscience et permet de débuter son voyage méditatif et d’apprendre à estimer, écouter, et répondre à son propre stress. Il permet d’apprendre à anticiper les difficultés et prévient le burn out.

logo-upmc En 2014, l’Université Pierre et Marie Curie et sa faculté de médecine sont devenus leaders dans l’innovation en formation des soignants en France en proposant aux étudiants en médecine un stage de découverte de la méditation de pleine conscience.

Il s’agit du début d’une nouvelle approche des métiers du soin dans laquelle la qualité de la relation de soin est un objectif affiché de la formation. La prévention des risques psycho-sociaux dans les professions de santé est aussi essentielle et actuellement peu organisée.

Plusieurs universités nord américaines offrent déjà des formations à la méditation de pleine conscience dans les facultés de médecine.

mcgillA la rentrée 2015, l’université Mc Gill a Montréal, Canada intègrera dans le cursus de tous les étudiants en médecine, une formation spécifique à la méditation de pleine conscience pour les soignants.

La qualité de la relation entretenue par un patient et un soignant est l’élément fondamental du colloque singulier de la relation de soin

A l’heure où les patients et usagers se plaignent de la déshumanisation des soins de santé, la formation initiale des soignants ne peut consacrer que peu de temps à la façon dont le soignant doit aborder cette partie essentielle de son rôle. Les déterminants de la qualité de cette interface sont encore imparfaitement déterminés. Cependant, certains éléments sont reconnus comme essentiels comme : le temps passé avec le patient, la présence et l’écoute, l’empathie et la bienveillance, la capacité à reconnaître et rassurer le patient, à le laisser s’exprimer, le non jugement.

La relation de soin doit être l’occasion de développer un plan de soin centré sur le malade et ses besoins, ce qui rejoint les objectifs des différents plans de santé publique en cours (Plan Maladie Chronique, Plan Cancer). Le soignant doit pouvoir grâce à cette interface adapter les données de la recherche au contexte particulier du patient.

A la rentrée 2015, le premier Diplôme Universitaire centré sur les liens entre « relation de soin et méditation de pleine conscience a ouvert ses portes …

Cet enseignement se propose donc de répondre à un besoin de formation centré sur les modalités de la construction de la relation de soin. L’approche est nouvelle dans son utilisation de la méditation de pleine conscience comme perspective permettant aux soignants d’apprendre être présents et à l’écoute, à la fois de leurs propres ressentis et ainsi d’être plus attentifs et ouverts aux besoins des patients.

L’espace ainsi créé entre le soignant et le patient permet à la situation clinique d’être analysée et à un plan de soin d’être élaboré en tenant compte des objectifs des deux partis.

Si vous êtes soignant et intéressé par cet enseignement, contacter corinne.bagnis@aphp.fr ou télécharger la fiche d’information sur le Diplôme Universitaire

Quelques articles sur le sujet…

  1. Epstein RM, Franks P, Fiscella K, et al. Measuring patient-centered communication in patient-physician consultations: theoretical and practical issues. Soc Sci Med. 2005;61(7):1516–28.
  2. Institute of Medicine (U.S.). Committee on Quality of Health Care in America. Crossing the quality chasm: a new health system for the 21st century. Washington, D.C: National Academy Press; 2001.
  3. Constand MKMacDermid JCDal Bello-Haas VLaw M. Scoping review of patient-centered care approaches in healthcare. BMC Health Serv Res. 2014 Jun 19;14:271. doi: 10.1186/1472-6963-14-271.